Rechercher
  • Bernard BERCERON GOUGEON

La sophrologie pour soulager les effets du cancer

Dernière mise à jour : oct. 6


La sophrologie, est une thérapeutique psychocorporelle élaborée par un neuropsychiatre le Dr Alfredo Caycedo (1960), la sophrologie s’appuie sur des techniques de relaxation dynamique, des exercices de respiration, de contractions et décontractions musculaires et des exercices de visualisation effectués lorsque la personne se situe entre l’état de veille et de sommeil. L’expression de la parole du patient, auprès de son thérapeute, écoutant bienveillant, donne au patient un espace de verbalisation de ses ressentis hors circuit médical, en particulier lorsque la sophrologie est pratiquée en cabinet


Outre une prise en charge personnalisée et globale des malades, la sophrologie figurait au programme du Plan Cancer (2014-2019) du ministère des Solidarités et de la Santé. Elle était notamment recommandée dans ce processus de suivi global avec une position phare parmi les soins de support, notamment en raison du rôle qu’elle peut avoir dans l’amélioration de l’accompagnement des patients. Elle est recommandée par la majorité des organismes de lutte contre le cancer (Institut nationale du cancer, La ligue etc .)



LA SOPHROLOGIE : Un accompagnement pour chaque étape




Dépistage :

Plus la maladie est dépistée tôt, plus les résultats des traitements proposés seront efficaces. Cette étape peut déjà présenter un caractère anxiogène. Consulter un sophrologue peut vous aider, vous préparer. La sophrologie va vous permettre de lutter contre l’anxiété de l’examen et de son résultat, de mieux gérer vos émotions, de vous libérer des appréhensions, des fausses croyances etc..


Diagnostic :

Le plus souvent, les personnes découvrent la sophrologie lorsque la maladie est déjà présente depuis plusieurs semaines, voire quelques mois. Pourtant, plus la prise en charge est précoce, meilleurs seront les résultats. Au moment de l’annonce du diagnostic, la personne est souvent effondrée ou totalement perdue. Consulter un sophrologue est particulièrement indiqué pour diminuer l’anxiété et mettre en place un accompagnement individualisé. L’anxiété, souvent importante dès l’annonce du diagnostic, n’est pas l’alliée du malade. Le stress affaiblit le système immunitaire et amplifie des effets secondaires des traitements.


Le cabinet de sophrologie du flamant d’Aigues Mortes, Bernard Berceron-Gougeon sophrologue, propose des séances de sophrologie d’urgence.



Accompagnement pendant la maladie


Examens médicaux :

Ces examens sont indispensables pour le diagnostic, le suivi du traitement et le suivi de l’évolution de la maladie. Ils restent néanmoins anxiogènes pour la plupart des patients et provoquent des peurs paniques, irrationnelles qui empêchent le bon déroulement de l’examen.

Les techniques d’imagerie médicale sont parfois longues, bruyantes et exigent du patient une bonne maîtrise de sa respiration, et de ne pas bouger. L’irm peut provoquer des crises de claustrophobie. Certains examens sont accompagnés de piqûre, de perfusions. Il existe aussi les examens plus invasifs.

Là encore l’intérêt du patient est de consulter le plus tôt possible le sophrologue, afin de mettre en place une préparation adaptée. Le thérapeute proposera des techniques pour lutter contre le stress, l’angoisse, les fausses croyances et de maitriser ses émotions et son corps. Le patient va se calmer. Avec la technique de visualisation, le patient va apprendre à s’extirper, détourner son attention de cet univers médical durant l’examen, évitant ainsi la crise de claustrophobie ou de panique ou la vision insupportable des piqûres, par exemple.


Intervention chirurgicale :

Avant une intervention chirurgicale, programmer une séance de sophrologie va permettre de mieux gérer l’anxiété et de visualiser le bon déroulement de l’intervention. Le réveil se passe généralement mieux, les complications post-chirurgicales et le recours aux médicaments sont moindres. Si l’intervention est programmée à une date plus éloignée, votre sophrologue vous proposera une préparation mentale sur plusieurs séances. Ce protocole va permettre de préparer cet événement, de renforcer votre métabolisme par des respirations profondes qui iront stimuler les défenses immunitaires, la production hormonale etc….


Les traitements:

Des séances pour apaiser les traitements contre le cancer. Pouvant être réalisée pendant et après les séances de chimiothérapie ou de radiothérapie, la sophrologie s’inscrit tel un soutien dans l’accompagnement de la maladie. En parallèle des traitements de la médecine conventionnelle, la sophrologie permet à la personne malade de se libérer de ses appréhensions. Sa pratique lui permet de se rendre à ses séances de soins dans un état d’esprit plus serein. La méthode la prépare également mentalement à ses rendez-vous médicaux. Elle offre à l’individu une certaine prise de recul sur la maladie. Le patient doit apprendre à se concentrer par l’instauration d’un état positif et canaliser ses pensées pour se défocaliser de la maladie. La libération du parasitage mental permet d’aborder les moments difficiles avec objectivité et plus de sérénité. La sophrologie va apporter une meilleure maîtrise de la douleur pour modifier ses ressentis, sa perception.

Parler du traitement, pour le faire accepter comme un allié malgré les effets secondaires quelques fois très lourds, c’est optimiser ses effets bénéfiques sur le cancer. Le mental est un élément essentiel du traitement. Les nausées, la perte d’envie de manger, la perte du goût, la fatigue etc.. Tous les effets secondaires seront appréhendés durant les accompagnements sophrologiques. Durant le traitement, la sophrologie va aider le patient à mobiliser son corps, à le renforcer.

Le sophrologue accompagne les malades du cancer souffrant parfois de pensées négatives en mobilisant l’ensemble des ressources de l’individu. La pratique offre de développer son propre pouvoir de guérison lié à son propre potentiel physique et mental. Elle permet aussi à la personne de réduire sa fatigue face aux différents protocoles médicaux et lui redonne optimisme et énergie pour mener son combat face à la maladie. Lors des périodes de découragement, le sophrologue accompagne la personne de manière à poursuivre son combat contre le cancer et continuer à envisager des projets et profiter des plaisirs de la vie. Le sophrologue est là pour prendre le temps d’écoute dont le patient a besoin, tandis que le corps médical priorisera le traitement médical. Grâce aux techniques de la sophrologie, la personne peut mieux gérer les effets secondaires des traitements et mieux récupérer entre ses soins.


La sophrologie après le traitement :

Cette période post traitement va être importante pour un rétablissement dans les meilleures conditions possibles. Le patient va enter dans une autre phase de la maladie, il est indispensable qu’il soit accompagné, écouté, entendu. Là encore le mental va jouer un rôle essentiel sur la rémission.

Grâce aux techniques de la sophrologie, le patient va favoriser son métabolisme, sa reconstruction physique, se réapproprier un corps quelques fois meurtri, changé. Renforcer son rétablissement c’est reprendre confiance en soi, s’estimer pour vivre rétabli. Le patient se verra proposer des exercices qui permettent à la personne de s’ouvrir à ses différentes émotions et sentiments et à les accepter. Post traitement la peur, la culpabilité du survivant, l’inquiétude, la phobie sociale etc… peuvent faire leur apparition. La sophrologie offre au patient de travailler sur son propre vécu et d’essayer de donner un sens à sa maladie.


Bernard BERCERON GOUGEON

Sophrologue thérapeute

Certifié IFS Paris

Cabinet de sophrologie du Flamant

19 Rue Ernest Hemingway 30220 Aigues Mortes

Tel : 07 66 26 07 57








28 vues0 commentaire